On trouve la pendule de l'heure officielle de Paris sur l'un des pavillons de l'octroi, place Denfert-Rochereau (photo: MV, août 2012).
Autour de Sur ma route!!

La civilisation du macadam
Détestée ou adorée, l'auto, la bagnole, la "caisse", a totalement révolutionné notre mode de vie. Souvent jusqu'à l'absurde! (lire)

Panneaux à Paris et autour de Paris
J'ai beaucoup arpenté le pavé de la capitale... Voici quelques découvertes! (lire)

Le boulevard périphérique parisien
Encore une singulière aventure pédestre! J'ai fait le tour de Paris à pied en suivant cet anneau de béton et bitume... (lire)
Vestiges de l'éclairage au gaz, cette plaque d'immeuble était éclairée la nuit (photo: MV, août 2012).


 


Paris est un jeu de piste?
"Le petit patrimoine de la capitale témoigne du quotidien des Parisiens"
Dominique Lesbros, journaliste, est l'auteure d'un ouvrage assez sensationnel, paru aux éditions Parigramme, où il est question du petit patrimoine de notre capitale. Curiosités de Paris, l'inventaire insolite des trésors minuscules révèle -au hasard des rues de l'ancienne Lutèce- tout ce qui nous charme, nous, tout au long des routes nationales hexagonales... "Et si la ville n'était qu'un vaste cabinet de curiosités?", s'interroge Mme Lesbros. Cette proximité évidente avec le site Sur ma route m'a amené tout naturellement à lui poser quelques questions!

Borne de la route nationale 20 historique située 15, avenue du Général-Leclerc (XIVe arrondissement). Photo: Marc Verney, août 2012.

Sur ma route: La ville de Paris regorge de toute une série de monuments extraordinaires... Qu'apporte à la grande histoire ce petit patrimoine caché des rues de Paris?
Dominique Lesbros: Les monuments évoquent la grande histoire, celle des grands hommes et des événements marquants pour la France. Le petit patrimoine témoigne lui du quotidien des petites gens, de leurs difficultés pour se chauffer, se nourrir, se déplacer, s'orienter, communiquer ou s'éclairer. Objets utilitaires pour la plupart, décoratifs parfois, ils ont franchi les siècles en dépit des ravalements de façade ou du vandalisme. Souvent, ils ont disparu tout simplement parce que l'on ignorait leur usage et que l'on ne voyait en eux qu'un bout de fer rouillé, une cavité inutile ou une plaque vieillotte. La présence de ces vestiges du passé me touche beaucoup et j'espère, en braquant sur eux un projecteur, faire prendre conscience de leur valeur et de la nécessité de les préserver.

Comment êtes-vous "tombée" dans cette passion pour ces objets, a priori d'une grande banalité... comme les plaques de rue ou certains réverbères?
Parce qu'ils sont ignorés, dédaignés, ces objets m'intéressent. Ils sont parfois si familiers qu'on ne les voie pas et quand on les voit, on ne les regarde pas. On ne s'aperçoit pas par exemple que les plaques émaillées indiquant jadis des bouches d'incendie sont toutes différentes et truffées de codes connus des seuls pompiers. J'ai eu la chance de rencontrer des spécialistes dans divers domaines (éclairage public, patrimoine militaire, graffiti anciens, sous-sol parisien...) qui, chacun, m'ont donné des clés précieuses pour décoder tels ou tels éléments. Une fois que l'on maîtrise ces clés ou "grilles de lecture", les découvertes sont infinies.

Parlez-nous de certaines de ces curiosités... Que nous transmettent-elles?
Elles témoignent de la vie quotidienne de nos ancêtres, de l'astuce mise en oeuvre pour l'améliorer, bref, des progrès de l'humanité!

(Propos recueillis par Marc Verney, octobre 2012)

Ancienne indication de passage souterrain aux alentours de la place Denfert-Rochereau (Photo: Marc Verney, août 2012).

Pour info: Curiosités de Paris, inventaire insolite des trésors minuscules, Dominique Lesbros, édition Parigramme (2012)
Mme Lesbros est, par ailleurs, auteure des guides Musées insolites de Paris, Découvertes insolites autour de Paris et Le Monde à Paris (éd. Parigramme)

(Retour home) (en apprendre davantage: la documentation du site)